De la préparation des données bureautiques pour versement à la publication de l’instrument de recherche : comment améliorer l’interopérabilité ? (Etape 1/2 : Octave-SAE)

De plus en plus de service d’archives utilisent l’outil des Archives de France Octave pour préparer le versement de leurs données bureautiques dans les systèmes d’archivage électronique. Grâce au Standard de données pour l’archivage (SEDA), Octave est facilement interopérable avec les principaux SAE du marché de la sphère publique. Cependant, bien que les bordereaux de transfert (manifest SEDA) exportés par Octave en SEDA 1 et SEDA 2.1 sont valides au regard des schémas de contrôle, ils peuvent présenter des difficultés de compatibilité avec certains SAE du marché.

Pour faciliter le versement des SIP préparés dans Octave avec les outils As@lae, Maarch RM et VITAM, mintika a donc préparé trois programmes de transformations XSLT et un script d’exécution sous Windows, librement adaptables et réutilisables (licence GNU GPL V3).

Vous trouverez dans les documents attachés à cet article :

  • Un mode opératoire pour les trois programmes de transformation
  • Les feuilles de styles permettant d’améliorer la compatibilité entre Octave et les SAE cités

Un commentaire sur “De la préparation des données bureautiques pour versement à la publication de l’instrument de recherche : comment améliorer l’interopérabilité ? (Etape 1/2 : Octave-SAE)”

Laisser un commentaire